Bonjour, je suis Webmaster à Oullins à proximité de Lyon.
Passionné de nouvelles technologies et de Web, j'accompagne les entreprises désireuses de développer leur présence en ligne.

5 questions à se poser après le lancement d'une nouvelle version d'une application mobile

5 questions à se poser après le lancement d'une nouvelle version d'une application mobile

Les professionnels du développement d'application mobile savent que le suivi et la mesure de différents paramètres de l'application sont nécessaires pour s'assurer que leur produit fonctionne bien. Cependant, le nombre de mesures et de composants étant assez important, il leur est facile de se perdre, de se disperser et de ne pas vraiment savoir quels composants prioriser.

La réponse est dans les questions. Ironique, n'est-ce pas ? Pourtant, c'est vrai. Afin d'éviter toute confusion, ils doivent se poser les bonnes questions, juste après la sortie de leur version. Ces questions les aideront à travailler efficacement sur les éléments les plus importants de leurs applications. La partie cruciale est que ces questions doivent être posées directement après le lancement.

Comme vous le verrez ci-dessous, chaque question se concentre sur une exigence de niveau supérieur / une facette de l'application. Allons-y :

Question n°1 : Mon application exige-t-elle des gestes tactiles qui ne répondent pas ?

L'idée principale derrière cette question est la convivialité. Tout ce qui ne répond pas à une facilité d'utilisation sans faille peut entraîner des taux de rétention plus faibles et des utilisateurs frustrés. L'un des principaux problèmes d'utilisabilité se manifeste aujourd'hui par des gestes tactiles qui ne répondent pas - Les éléments de l'interface utilisateur qui se comportent différemment de ce que les utilisateurs attendent. En tapotant quand ils devraient glisser et vice versa, ce ne sont que quelques exemples de gestes qui ne répondent pas. Parfois, les utilisateurs tenteront d'interagir avec des éléments qui n'étaient pas conçus pour interagir. Cela peut être un indicateur pour les développeurs mobiles qu'un élément de l'interface utilisateur en particulier n'est pas aussi intuitif qu'il devrait l'être. Il peut également éclairer sur l'intention des utilisateurs et les préférences de navigation. Tous ces éléments peuvent être suivis à travers des outils d'analyse qualitative telles que des cartes thermiques tactiles? Ces points devraient certainement être au sommet de la liste des priorités de chaque professionnel.

 

Question n°2 : où est-ce que mon application se crash et pourquoi ?

Les crashs d'application sont l'un des quatre cavaliers de l'apocalypse mobile, juste à côté des gestes qui ne répondent pas, des écrans de connexion qui ne répondent pas et des annonces pop-up avec des boutons de fermeture cachés. Dès que la nouvelle version d'une application est lancée, les développeurs mobiles doivent commencer à surveiller les pannes, se demandant pourquoi l'application s'est crashée, où, à quelle fréquence cela se produit. Ils doivent être proactifs dans la surveillance des pannes et de leur dépannage, car si un crash clé passe inaperçu, cela peut nuire totalement à la perception de leurs utilisateurs de la nouvelle version. Les outils quantitatifs traditionnels sont parfaits pour déterminer la fréquence des collisions, mais sans consulter les éléments qualitatifs, tels que les enregistrements de session utilisateur , la détermination des raisons derrière les crashs peut être presque impossible. Avec les outils de lecture qualitative, les développeurs peuvent visualiser, reproduire et résoudre les pannes facilement.

 

Question n°3 : où mes nouveaux utilisateurs vont-ils ?

Si les développeurs peuvent surveiller les utilisateurs tout au long de leur expérience au sein de l'application et surveiller leur expérience de la bonne façon (et nous supposerons qu'ils le souhaitent), ils doivent valider et analyser les trajets précédemment décrits par les utilisateurs. En analysant les chemins pris par les utilisateurs, les professionnels pourront se rapporter à ces expériences, ce qui permettra d'optimiser et de peaufiner l'UX.

Vous devrez vous demander où se situent vos nouveaux utilisateurs parce que vous serez surpris de découvrir comment ils naviguent dans l'application. En outre, afin de répondre aux attentes de leurs utilisateurs, les professionnels des applications mobiles doivent surveiller ces choses en temps réel.

Certaines des autres questions que les pros devraient se poser sont :

- Est-ce que mon application a aidé l'utilisateur à résoudre un problème ?
- L'application l'a-t-elle résolue rapidement et sans crash ? Sinon, quels étaient les points faibles ?
- L'expérience était-elle lisse ? Si non, pourquoi ?

 

Question n°4 : Est-ce que mes utilisateurs sont revenus sur ma nouvelle application ?

Construire des applications mobiles et faire en sorte que les gens les téléchargent n'est pas facile. Mais par rapport au fait de les faire revenir pour plus - c'est du gâteau. La rétention des utilisateurs est une tâche incontournable, et aussi l'un des éléments essentiels d'un produit réussi. Cela aide les professionnels à comprendre les éléments de l'application qui ne fonctionnent pas. Avec ces connaissances en main, ils peuvent modifier l'application et faire en sorte que les gens reviennent pour plus. À la fin de la journée, cela signifie une amélioration des taux de rétention et de conversion.

La mesure de la rétention pour votre nouvelle version signifie garder un œil sur la fréquence à laquelle les utilisateurs reviennent dans un laps de temps déterminé. Vos nouveaux utilisateurs sont-ils liés à votre application ? Qu'en est-il des utilisateurs des versions précédentes ? Il est préférable de le faire en analysant les cohortes, en repérant les groupes d'utilisateurs qui ont commencé à utiliser l'application à peu près au même moment, puis en surveillant le pourcentage de ceux qui reviennent.

Question n°5 : Quels sont les taux d'achèvement de mes entonnoirs de conversion ?

Chaque application a un but, peut importe lequel, faire un achat, une réservation, depuis la création d'un compte, avec n'importe quoi entre les deux. Cet entonnoir de conversion, cette transformation des visiteurs en utilisateurs enregistrés ou consommateurs, doit être suivie depuis le premier jour. Les taux d'achèvement les plus faibles des entonnoirs de conversion indiquent que l'application n'atteint pas son objectif et pourrait comprendre un problème dans l'expérience utilisateur. Si rien n'est fait, cela peut rapidement devenir un problème énorme.

La partie délicate est que cette conversion d'utilisateurs est différente pour chaque application, ce qui signifie que le suivi sera différent d'une application à l'autre.

Si l'objectif final de l'application est que les utilisateurs effectuent un achat, la question évidente est "combien de personnes ont fait un achat via mon application ?". Mais, il existe de nombreuses sous-questions qui doivent être posées, y compris :

- Le chemin vers l'achat était-il lisse et, si non, qu'est-ce qui l'a entravé ?
- Combien de fois les utilisateurs ont-ils effectué un achat ?
- Ont-ils abandonné pendant le processus ? Dans l'affirmative, où et pourquoi ?

Conclusion

La résolution de tout problème complexe nécessite de déterminer, puis de prioriser les problèmes clés. Les applications mobiles d'aujourd'hui ne sont pas différentes. La compréhension de ces cinq concepts (utilisabilité, fonctionnalité, empathie des utilisateurs, rétention et monétisation / conversion) aidera les professionnels à déterminer leurs priorités et comment ils peuvent les résoudre pour s'assurer que leur application fonctionne bien. Trop de professionnels mobiles s'inquiètent de la façade de leur application tout en laissant les fondations pourrir. Mettre l'accent sur les bonnes choses et se poser des questions clés vous permettra d'économiser du temps et des ressources précieuses tout en améliorant le succès global de vos applications.

Version AMP de l'article