Bonjour, je suis Webmaster à Oullins à proximité de Lyon.
Passionné de nouvelles technologies et de Web, j'accompagne les entreprises désireuses de développer leur présence en ligne.

Neuralink : connecter une Intelligence Artificielle au cerveau serait possible sous 10 ans

Neuralink : connecter une Intelligence Artificielle au cerveau serait possible sous 10 ans

Elon Musk a finalement dévoilé ses projets futuristes en vue de relier le cerveau humain à l'Intelligence Artificielle - et ses premiers travaux pourraient être commercialisés d'ici quatre ans.

Le PDG de Tesla et SpaceX, qui ont annoncé Neuralink via un tweet le mois dernier, ont parlé de leurs ambitions à l'écrivain Tim Urban. Ce dernier a passé des semaines à suivre Elon Musk et son équipe Neuralink, composée de scientifiques et d'ingénieurs d'IBM, du MIT et de Berkeley. Le résultat a été un rapport incroyablement long et détaillé sur le site Web d'Urban : Wait But Why.

Au terme, Neuralink créera de minuscules appareils qui peuvent être implantés dans le cerveau humain pour un certain nombre d'objectifs : tout d'abord, d'améliorer la mémoire pour mieux gérer les progrès technologiques.

Mais comment cela fonctionnera-t-il ?

Selon le rapport de Tim Urban, Neuralink a été créé pour compléter les deux parties principales du cerveau, connues sous le nom de système limbique et du cortex. Le système limbique contrôle les émotions, la mémoire à long terme et l'apprentissage alors que le cortex est chargé de traiter ce que l'on voit, entend et sent. Il contrôle également le langage, le mouvement, la réflexion, la planification et la personnalité.

Les intentions de Musk consiste à créer Neuralink pour agir comme une troisième couche dans le cerveau. Pourquoi ? L'objectif principal est d'aider les personnes ayant de graves problèmes de santé.

"Nous visons à apporter quelque chose au marché qui aide à supporter certaines lésions cérébrales sévères (comme un accident vasculaire cérébral) dans environ quatre ans", a déclaré Elon Musk à Tim Urban.

 

Cela peut sembler assez étrange, mais attendez ...

Les objectifs à long terme d'Elon Musk pour Neuralink sont de créer des implants permettant de connecter des individus. Ainsi, cela signifie que les pensées d'une personne pourraient être téléchargées directement dans le cerveau d'une autre personne, éliminant le besoin d'un appel téléphonique ou d'un texto.

Selon l'article de Tim Urban, l'objectif principal d'Elon Musk est d'augmenter la vitesse de communication entre les humains, ce qui permettrait à la société de se tenir au courant des progrès technologiques de l'intelligence artificielle au fur et à mesure de leur apparition.

Elon Musk a déclaré qu'un prototype d'une telle puce - qui est "utilisable par des personnes sans déficience spécifique" - est probablement possible sous 10 ans.

Neuralink a des obstacles majeurs à surmonter pour faire de cette technologie une réalité, y compris l'opinion publique. Des études ont montré que les gens s'inquiètent complètement des implantations de ce genre dans le cerveau.

Mais Elon Musk croit que les gens surmonteront cette appréhension.

"Les gens ont des craintes, la principale étant qu'ils pourraient devenir des cyborgs", a-t-il déclaré à Tim Urban. "Vous êtes déjà une créature différente de ce que vous étiez il y a vingt ans, voire il y a 10 ans. Vous pouvez le voir au travers d'études pointant la capacité des gens à s'éloigner de leur téléphone. Ceci est encore plus marquant auprès des adolescents lorsqu'ils abandonnent leur mobile l'espace d'une journée. C'est comme si il leur manquait un membre. Ils ont déjà fusionné avec leur téléphone, leur ordinateur portable et leurs applications.."

 

D'autres obstacles incluent l'ergonomie même du matériel. En effet, il est peu probable que de spersonnes en bonne santé choisisse une chirurgie du cerveau pour disposer de cette technologie. Elon Musk et son équipe ont donc encore beaucoup de travail devant eux, et des formalités administratives pour que cette technologie devienne une réalité - et s'ils y parviennent, rien ne verra le jour avant 10 ans.

Pour plus d'informations sur Neuralink, consultez l'article de Tim Urban ici.

Version AMP de l'article