Bonjour, je suis Webmaster à Oullins à proximité de Lyon.
Passionné de nouvelles technologies et de Web, j'accompagne les entreprises désireuses de développer leur présence en ligne.

Google a supprimé plus de 2 milliards d'URL depuis 2011

Google a supprimé plus de 2 milliards d'URL depuis 2011

Google aura ce mois-ci ciblé plus d'un million de sites Web sujets à des plaintes pour infraction aux droits d'auteur.

Depuis six ans, Google a respecté d'innombrables demandes de suppression, touchant un million de sites Web et 2,13 milliards d'URL, selon son rapport de transparence récemment mis à jour.

Google a déclaré que bien qu'il accède à de nombreuses demandes, il "rejette" les demandes qui ne comprennent pas toutes les informations nécessaires ou si elles semblent frauduleuses.

 

Il n'est pas surprenant que le nombre de demandes ait augmenté dans le temps, comme le montre le graphique ci-dessous.

Lorsqu'une personne ou une société soumet un avis de suppression pour violation de droit d'auteur présumée, Google examine ensuite les raisons de la demande et la source de provenance. Si aucun problème n'est détecté, l'URL sera supprimée des résultats de recherche de Google. L'administrateur du site concerné est notifié via la Google Search Console. L'administrateur du site ou le fournisseur du contenu affecté a la possibilité de déposer une contre-notification.

Une fois qu'une telle notification est déposée, Google doit alors décider s'il doit rétablir le contenu. Si Google choisit de rétablir le contenu en question, le titulaire du droit d'auteur a la possibilité de déposer une plainte. Si elle aboutit; Google supprime le contenu définitivement.

 

Google a donné quelques exemples de demandes qu'il a reçu et pour lesquelles il n'a pas donnée suite :

Google actualise son rapport deux fois par an.

Version AMP de l'article

Tags: