Bonjour, je suis Webmaster à Oullins à proximité de Lyon.
Passionné de nouvelles technologies et de Web, j'accompagne les entreprises désireuses de développer leur présence en ligne.

Ecommerce: de plus en plus de sites anglophones traduits en français en 2016

Traduction: les langues les plus populaires des sites E-commerce en 2016

La langue la plus populaire dans laquelle les sites eCommerce en langue anglaise ont été traduits cette année est la langue française. L'allemand était le deuxième choix le plus populaire.

L'étude de One Hour Translation a analysé 4 000 projets de traduction de sites Web de commerce électronique lancés en 2015 et au cours des 11 premiers mois de 2016.

L'analyse a classé les langues cibles en fonction du nombre de projets de traduction ouverts par rapport au nombre annuel total de projets de traduction pour les sites de commerce électronique anglophones.

Les traductions de l'anglais vers le français se sont classées au premier rang en 2016 à 13,5%, suivies de près par l'allemand à 13,4%.

Les Néerlandais venaient au troisième rang avec 11,3%, suivis de l'italien avec 10%, du coréen avec 9,8%, du japonais et de l'espagnol à 9,3%, du polonais avec 8,5%, du norvégien avec 7,8% et du suédois avec 7,1%.

Le français et l'allemand étaient également dans les créneaux n°1 et n°2 en 2015 avec respectivement 19% et 17%. L'espagnol a pris la troisième place l'année dernière avec 15% devant le néerlandais à 12%. L'italien a pris la cinquième place avec 9%. Le suédois occupe la sixième place avec 8% suivi du coréen avec 7%, le norvégien avec 6%, le polonais avec 5% et le japonais avec 2%.

 

"Le fait que les marchés français et allemand soient au premier rang des priorités des acteurs du commerce électronique mondial pour les marchés anglophones n'est pas surprenant, puisque l'Allemagne et la France sont les économies les plus fortes d'Europe continentale", a déclaré le co-fondateur de One Hour Translation, Yaron Kaufman dans un communiqué de presse.

 

Le français et l'allemand sont également parlés dans d'autres économies fortes comme le Canada, la Suisse et l'Autriche. Le néerlandais occupe le troisième rang en 2016, comparé au n°4 de 2015, et ce renforcement démontre la résilience de l'économie et du pouvoir d'achat des Pays-Bas par rapport aux autres pays européens. Kaufman a souligné que le japonais a considérablement augmenté, du numéro 10 l'an dernier au n°6 en 2016.

 

"Ce développement démontre que les acteurs du commerce électronique ciblent le pouvoir d'achat important des consommateurs japonais", a t-il ajouté.

Version AMP de l'article